Blog - A la une

Interview Adhérent : Florent de Badgesagogo.fr

On démarre une série d’interviews de nos adhérents. Aujourd’hui, nous vous présentons Florent de Badges à Gogo.

Bonjour Florent, peux-tu nous présenter l’historique de ta société ?

BADGES A GOGO a été créé en 2010. A la base nous produisions uniquement des badges, et avec le fil du temps, nous avons évolué (et grandi) et nous proposons maintenant d’autres produits à personnaliser (comme des tasses, des porte-clés, etc.).

Nous avons grandi lentement mais surement, en se servant des bénéfices réalisés pour les investissements, ce qui nous a permis d’éviter les pics de croissance.

Quel est le profil type d’un client de ton entreprise ?

Nous vendons majoritairement aux particuliers, et assez peu aux entreprises. Cela s’explique par le fait que l’on produit en France (plutôt que de sous-traiter à l’étranger) et par conséquent nous avons des prix supérieurs au marché.

Mais à bien y réfléchir, ce serait plutôt de clientes que je devrais parler car oui, nos clients sont surtout des femmes, ayant généralement moins de 40 ans.

 

Quelles sont les forces de ton offre par rapport à la concurrence ?

Notre principal avantage est clairement de ne pas demander de minimum de commande. Chez nous vous pouvez commander un seul badge, pour la simple et bonne raison, que réalisant les badges en France, nous n’avons pas de frais d’importation à amortir.

Cela plait vraiment à nos clients car cela leur permet de varier les visuels (avec par exemple un aimant pour chaque membre de la famille, etc.) et de ne pas se ruiner.

Pour tous nos clients (et ils sont assez nombreux dans ce cas) qui ne maitrisent pas Photoshop, nous réalisons gratuitement les maquettes pour eux, là où nos confrères facturent souvent cette prestation. C’est certes un coût en temps pour nous, mais c’est surtout une formidable manière de se démarquer.

 

Quels sont tes projets pour les mois/années à venir ?

Nous sommes en train de mettre en place depuis plusieurs mois une solution pour que le client puisse personnaliser directement ses produits sur le site, sans que nous n’ayons à intervenir. L’avantage sera double. Pour le client, cela lui permettra de voir directement à quoi ressemblera son produit (tout en le recevant plus rapidement car il n’y aura pas l’étape de la validation de la maquette), et de notre côté, nous gagnerons beaucoup de temps, qui pourra être investi dans d’autres taches.

 

Que peux-tu donner comme conseil à une personne qui se lancerait dans le e-commerce ?

Je ne vais pas donner un conseil mais deux. Le premier : lancez-vous ! Vous n’imaginez pas le nombre de personnes que l’on croise, qui ont de bonnes idées, mais qui attendent d’avoir absolument tous les détails de réglés avant de se lancer. Il vaut mieux lancer son activité avec quelques petits défauts au départ et les régler rapidement, plutôt que de chercher à tout maitriser parfaitement et ne jamais se lancer.

Le second conseil serait d’être à l’écoute de vos clients. A nos débuts, nous n’avions pas opté pour des badges personnalisables, mais des badges déjà fabriqués, que le client n’aurait eu qu’à commander. Nous avions passé des mois à créer des visuels avant de se lancer, mais dès le début de la boutique, nos clients nous ont signalé qu’ils aimeraient pouvoir personnaliser eux-mêmes les produits. Nous les avons écouté et avons proposé ces produits. Grand bien nous en a pris car aujourd’hui les produits personnalisables représentent plus de 99% de nos ventes !

 

Que peux-tu nous dire sur l’association Welcom ?

Si vous êtes un e-commercant Ligérien (ou que vous voulez le devenir) et que vous n’en faites pas encore partie, c’est une erreur.

L’association regorge de e-commercants aux profils très différents, et donc aux expériences et aux conseils très variés. On y trouve des pure players comme cadeau maestro, ou la ferme des animaux, mais aussi des sociétés qui avaient des magasins physiques et qui ont rajouté une corde à leur arc en proposant une boutique en ligne, comme l’ont très bien réalisé des sociétés comme shopix ou feezia.

Ils ont tous une vision différente du métier de e-commercant, et permettent donc de voir des facettes du métier que l’on ne connait pas forcément.

L’association organise aussi des conférences, qui en plus sont offertes aux adhérents, encore une occasion d’apprendre !

 

Un mot de la fin ?

Que vous soyez e-commerçant ou pas, n’hésitez pas à faire un petit tout sur notre site http://www.badgesagogo.fr, on se fera un plaisir de vous y accueillir !

ASSOCIATION WELCOM

Parc l’Orme les Sources
Rue Adrienne Bolland
42340 Veauche