Info Covid-19 : Comment se portent les entreprises de E-Commerce dans la Loire et les environs

La pandémie de Covid-19 accélère la transition des activités physiques au e-commerce, pour autant, toutes les activités e-commerce ne sont pas en croissance, la situation est contrastée.

L’association Welcom publie en ce jour les résultats d’une enquête réalisée auprès de 41 entreprises de E-commerce dans le département de la Loire (ou à proximité immédiate).

Le but de cette étude est de comprendre si les restrictions en termes d’activité professionnelle et de déplacement ont été synonymes d’essor pour tous les sites de e-commerce ?

Une croissance certaine pour l’achat en ligne ?

Cette crise sanitaire à grande échelle a gravement touché les ventes physiques en magasin. Le confinement, le besoin d’attestation et d’autres mesures prises par les gouvernements pour empêcher la propagation des virus entravent, voire excluent, la possibilité pour les consommateurs de se rendre dans les magasins. 

80,5% des entreprises de E-commerce interrogés disent que les ventes hebdomadaires en ligne sur leurs sites sont restées les mêmes ou ont drastiquement augmentées à hauteur de +100% et/ou plus.

Plus d’un tier des répondants possèdent des boutiques physiques (36.6%). Néanmoins 19,6% des entreprises de E-commerce interrogés disent que les ventes hebdomadaires en ligne ont fortement chutées (de plus de 20%). Au contraire, les ventes ont progressé significativement pour 56% d’entre elles (plus de +20%).

36.6% des entreprises ont eu recours au chômage partiel, soit toutes celles disposant d’un magasin. Et 39% à un prêt garanti d’Etat.

Les perspectives économiques de certains e-commerçant sont très incertaines.

A la question : « Quel est votre niveau d’inquiétude pour les prochains mois ? » près de 30% des répondants se disent inquiets voir très inquiets. Les facteurs pouvant expliquer cette quiétude sont principalement : une capacité logistique interne et/ou externe sous tension à 68,3%, une trésorerie défaillante à 26,8% et la gestion des stocks.

Pour conclure :

Cette crise sanitaire a eu un certain impact sur les entreprises de E-commerce dans le département. A la hausse ou à la baisse, il faut tenir bon et en ressortir plus fort qu’avant. Des dispositifs ont été mis en place par l’Etat Français pour aider les E-commerçant n’hésitez pas à vous documenter. Toutefois, l’association Welcom reste à votre disposition pour vous aider et répondre à vos questions.

Posted on 4 juin 2020 in Non classé

Partagez ce billet

Back to Top