Les audits e-commerce 2019

Comme chaque année les adhérents de Welcom peaufinent leur site de e-commerce en les faisant auditer par leurs confrères : page d’accueil, catégorie, menu, panier, tunnel de commande : tout est passé au peigne fin !

Voici le programme des prochains audits prévus : il reste quelques places : pour vous inscrire brit@asso-welcom.fr

13 Mars 24 avril 21 mai 19 juin 11 sept 23 Oct 27 Nov
PISCINE neith-shop.fr LUMINI FILMS TOPCHALEUR CHOCOLARTISAN NESTYHOME BOS FRANCE
VARIANCE AUTO SPORT IN LOVE NEGOZEN SHOWROOMVIP SENS NATURE

Les soirées audit e-commerce

Rejoignez-nous pour les soirées Apéro-Audit, un espace convivial et constructif ouvert à toutes les boutiques en lignes membres du réseau Welcom.

Progressez grâce à vos analyses et critiques constructives !

Il est parfois difficile d’avoir un avis objectif sur sa boutique…grâce aux audits, bénéficiez d’analyses critiques et constructives, toujours justifiées, dans un cadre convivial.

Welcom propose une action redoutable, nommée « l’audit ». Un atelier d’une heure totalement consacré à un site, une petite préparation préalable chacun de son côté et lors du débrief, le point est fait, en long en large et en travers.

Un bon exercice, où bien sûr les critiques de chacun restent amicales et justifiées, pour faire progresser le e-commerçant.

Les remarques et les bonnes idées foisonnent, il ne reste plus qu’à noter et appliquer ce qui vous semble le meilleur !

A noter que les audits vous permettent aussi de bénéficier des conseils experts de l’Institut Métacom, spécialisé dans l’accompagnement et le conseil stratégique pour améliorer l’UX design.

Voici les prochaines soirées audits de l’année : n’hésitez pas à vous inscrire pour en bénéficier en tant qu’audité ou auditeur !

23 Janvier 27 Février 13 Mars 24 avril 22 mai 19 juin 3 Juillet 11 sept 23 Oct 20 Nov
Destockoutils Charles chocolat Papycool Luxuriance Ditel Cadeau maestro
Un coq dans un transat
Sens nature
Lafermedesanimaux Piscine Home maison France xénon Naturonde Gamebuino Spartoo in édit Sportinlove

L’asile colis a le vent en poupe !

Voici un article vu sur www.ecommercemag.fr qui donne complètement raison à notre action CHEQUE PROMO qui a réuni 17 ecommerçants de Welcom d’avril à juin 2016, avec 20000 exemplaires adressés en asile colis à tous leurs clients.

Selon cette étude  » Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité  » de Webloyalty publiée en mai 2016, il apparaît qu’en 2015, 44% des sites leaders du e-commerce en France pratiquent l’asile colis. Le fait que ces acteurs majeurs de la vente en ligne se soient orientés vers une telle stratégie démontre assez clairement son efficacité et sa rentabilité.

Asile colis : mode d’emploi

Sur le papier, l’asile colis c’est simple ! Lorsqu’un consommateur passe une commande, le vendeur au moment de la préparation du colis, insère tantôt un leaflet, tantôt des échantillons, ou encore des bons de réduction vers des sites ou marques partenaires.  » Avec ce type d’opération de marketing direct, tout le monde est gagnant, déclare Anne-Laure Adam, Responsable Marketing & Développement chez ITL. Le support, qui trouve dans l’asile colis un moyen de monétiser son audience tout en fidélisant son client, qui se sent gratifié par l’envoi d’échantillon par exemple. L’annonceur, qui exploite un canal captif où le consommateur est particulièrement réceptif car ravi de recevoir sa commande. Et enfin le consommateur, qui reçoit cette communication favorablement, à la fois comme une source d’information, de bonne affaire ou de moyen de découvrir de nouveaux produits « . Un canal de communication efficace Il ne faut pas s’y tromper : l’asile colis est un média à part entière.  » Il n’existe pas d’autre support de communication offrant 100% de taux d’ouverture et 0% de NPAI ! précise Anne-Laure Adam. L’asile colis est vraiment d’une efficacité redoutable « . Pourtant, un certain nombre de prérequis doivent être réunis : ciblage de l’opération, sélection appropriée des supports, choix du mode de communication (leaflet, échantillon, promo…).  » Avec plus de 30 ans d’expérience, nous sommes en mesure d’offrir aux annonceurs comme aux supports un accompagnement à tous les stades de l’opération, confie Anne-Laure Adam. Nous réalisons des  » split tests  » pour affûter autant que possible les plans d’asilage, nous suggérons des adaptations du message et analysons les remontées des opérations car lorsqu’il est correctement employé, l’asile colis est un vecteur de communication très ROIste ! « . L’asile colis à l’ère du connecté… Bien que l’asile colis soit une pratique ancienne, elle a su évoluer avec les nouvelles technologies. Ainsi, ITL par exemple propose une solution associée à la réalité augmentée. Le document inséré dans le colis est en  » papier connecté  » : on lui rajoute des éléments visibles en réalité augmentée grâce à une application. Le consommateur peut alors, avec son smartphone, scanner le document (leaflet, brochure, mini-catalogue, …) et être automatiquement redirigé vers une page Web dédiée, ou bénéficier d’un call-to-action déterminé par l’annonceur : appel téléphonique, contact par email, affichage d’une vidéo ou encore redirection vers les réseaux sociaux…  » L’asile colis connecté présente l’avantage de générer des interactions avec le consommateur même si celui-ci ne passe pas de commande. L’annonceur peut ainsi capter de nombreuses données statistiques pour comprendre les attentes des clients et affiner ses stratégies « , conclut Anne-Laure Adam.
Retrouvez cet article sur : www.ecommercemag.fr – « Asile colis et Asile colis connecté : repensez votre communication ! »

La prospection, ça passe ou ça casse

prospection imageTous les commerciaux ont fait un minimum de prospection dans leur carrière. Effectivement, cette étape permet à l’entreprise de qualifier sa base de données et d’avoir de nouveaux clients… Oui mais à quel prix ? 

Tout d’abord je me présente : je m’appelle Arnaud DIGONNET et je suis en stage durant 8 semaines au sein de l’association de ecommerçants Welcom. Comme dit dans un précédent article, ma principale mission sera la qualification d’une base de données grâce à la prospection téléphonique, et aussi aux recherches sur le web.

Selon de nombreux experts, la prospection est l’une des étapes la plus importante pour développer son chiffre d’affaire. Cependant pour réussir une bonne prospection, il est important de choisir la bonne méthode. Préparant un DUT Techniques de Commercialisation (TC), j’ai eu des cours de négociation qui m’ont appris les bases de la prospection mais sans approfondir le sujet. Durant ces cours, on nous répétait que prospection rime avec préparation, et j’ai pu confirmer ceci lors de ma première semaine de stage.

En effet, si vous n’êtes pas bien préparé à la prospection, vous ne réussirez pas.

La particularité de ma prospection est que je recherche des adhérents pour une association à but non lucratif, et donc qu’en théorie les prospects, que j’appelle, ont tout à gagner. C’est pourquoi je pensais trouver assez facilement de nouveaux adhérents : erreur !

J’ai réparti en trois parties les différentes étapes d’une prospection téléphonique.

Avant l’entretien

Que ce soit pour une association ou une entreprise, la préparation est primordiale. Pour bien préparer ma prospection, j’ai listé quatre éléments essentiels qui sont :

  • La connaissance parfaite du réseau Welcom : apprendre par cœur les arguments clés.
  • La connaissance du prospect, notamment de ces produits.
  • L’anticipation des objections potentielles et une réponse pour chacune d’entre elles.
  • Et enfin, l’organisation : se faire une petite fiche prospect avec toutes les informations importantes.

Pendant l’entretien

Lorsque l’on parle avec le prospect, il y a également des règles à respecter comme :

  • Toujours être souriant et détendu : le sourire s’entend au téléphone ☺
  • Ecouter et faire parler le prospect le plus possible avec des questions ouvertes.
  • Prendre des notes pour ne rien oublier.

Après l’entretien

La dernière étape consiste à la qualification des données pour avoir le plus d’informations possibles sur le prospect.

Même après toutes ces étapes, l’entretien peut s’avérer être un échec. De ce fait la prospection paraît cruelle mais il faut retenir une chose : plus il y a d’échecs plus il y a de chances que le prochain entretien soit une réussite. C’est purement mathématique !

Rencontre avec Arnaud Digonnet, stagiaire Welcom

  • Tu es étudiant à l’IUT TECH de CO, as tu des cours de e commerce ? et de web marketing ?

Non, je n’ai jamais eu de cours de e-commerce à l’IUT. Mais durant ma 2ème année, j’ai eu des cours de e-marketing avec Sylvain Bruyère, le président de l’association. Grâce à ses cours j’ai pu allier la théorie, avec des cours magistraux, et la pratique avec des TD en petite classe. Arnaud digonnet J’ai pu développer mes compétences et découvrir de nouvelles choses dans le e-marketing. J’ai créé mon propre site web et j’ai acquis les bases pour avoir un bon référencement naturel.

  • Quelle est ta vision  du ecommerce ?

Pour moi, le e-commerce a révolutionné la vente depuis quelques années. Avant la révolution du web, chacun devait se déplacer en magasin ou alors regarder dans les catalogues afin d’acheter un bien. Aujourd’hui chaque professionnel, ou chaque particulier, peut acheter le produit qu’il veut en quelques clics et il lui sera livré en quelques jours seulement chez lui.

  • Comment as tu connu Welcom ?

J’ai connu cette association par l’intermédiaire de Sylvain Bruyère, mon professeur de e-marketing. Lors d’un cours, Sylvain Bruyère a parlé brièvement de Welcom.

  • Pourquoi as tu choisi d’y faire ton stage ?

Lorsque j’en ai entendu parler, j’ai tout de suite regardé plus précisément le but de l’association. En découvrant sa spécificité pour les e-commerçants et voulant poursuivre mes études dans l’e-commerce/e-marketing, j’ai pensé que cette association m’apporterait une bonne expérience professionnelle. De plus, travailler pour une association locale et aider les entreprises de la région est pour moi très important et valorisant.

  • Que penses tu de l’association ?

Je trouve l’association ambitieuse avec de nombreux projets comme celui de créer le premier événement, en France, sur le e-commerce ouvert aux professionnels et au grand public. De plus, l’ambiance générale est très bonne ce qui permet une entente facile avec ses adhérents notamment grâce à un diner convivial organisé chaque mois.

  • Quelles vont être tes missions ?

J’aurai pour principales missions la qualification d’une base de données avec une démarche de prospection, puis je vais devoir mettre en place un questionnaire pour les adhérents pour faire une étude de satisfaction.

ASSOCIATION WELCOM

Parc l’Orme les Sources
Rue Adrienne Bolland
42340 Veauche